Hauptseite LatLon-Rothenburg Hauptseite LatLon-Europe Über diese Website und LatLon Kontaktieren Sie uns LatLon in Französisch Auf Deutsch LatLon in Englisch LatLon in Spanisch
Stadtinformationen
Stadtplan
Stadtführungen in Rothenburg ob der Tauber
Hotels & Pensionen
Restaurants
Links
 
Reisebüros in Deutschland
Reisebüros in Deutschland
Reisebüros in der Schweiz
Reisebüros in Frankreich
Andere Agenturen in Europa
Bücher mit Amazon
Gästeführer-Service
Gasteführer in Deutschland
Stadtführer in Frankreich
Stadtführer in der Schweiz
Stadtführer in anderen Ländern
 
LatLon-Berlin
LatLon-Potsdam
LatLon-Hamburg
LatLon-Dresden
LatLon-Cologne Köln
LatLon-Rothenburg
LatLon-Munchen
LatLon-Genève
LatLon-Lausanne
LatLon-Neuchatel
Über diese Website und LatLon-Europe
Mediadaten
Kontaktieren Sie uns
 
 
Führer zu den Sehenswürdigkeiten von Rothenburg ob der Tauber

Hier stellen wir einige der bekanntesten Sehenswürdigkeiten von Rothenburg ob der Tauber vor. Sie finden Wissenswertes über ihre Geschichte und praktische Infos für Besucher. So können Sie entscheiden, was Sie bei Ihrem Besuch unbedingt sehen möchten. Oder wenden Sie sich einfach an unseren Guide vor Ort, um einen Termin für Ihre persönliche Stadtführung zu vereinbaren.

Rathaus von Rothenburg ob der Tauber - Ratstrinkstube & Meistertrunk - Stadtmauer
Reichsstadtmuseum - Plönlein (Siebersturm & Kobolzeller Tor) - St.-Jakobs-Kirche
Wolfgangskirche - Burgtor & Burggarten

Geschichte der Stadt Rothenburg ob der Tauber

 
 

Bald gibt es diese Seite auch auf Deutsch!

Wir suchen für LatLon-Rothenburg:
- Einen Gästeführer für die Seite "Stadtführungen".
- Einen Sponsor und Inserenten für LatLon-Rothenburg.

Bei Interesse melden Sie sich: service@latlon-europe.com

Bereits jetzt gibt es die Webseite LatLon-Rothenburg auf Französisch.
Klicken Sie bitte hier


 
 
Rathaus von Rothenburg und Marktplatz

Le centre de Rothenburg est dominé par le splendide Hôtel de ville inauguré en 1578 avec l’ajout des arcades en 1681. Sur la façade vous pouvez distinguer les armoiries des Princes électeurs qui élisaient l’Empereur du Saint Empire Romain Germanique. L’ancien Hôtel de ville Gothique qui date de la fin du XIIIe siècle est relié à l’Hôtel Renaissance par une cour intérieure, la Lichthof. Le Beffroi a la particularité d’avoir été construit en dessus du fronton et qu’il n’a pas de fondations propres.

Depuis la place avec son marché le mercredi et le samedi, vous voyez également le Ratstrinkstube (lire ci-dessous) et la Fontaine St. Georges, la plus connue des nombreuses fontaines Renaissance de Rothenburg. Cette dernière d’une profondeur de 8 mètres et d’une capacité de 100'000 litres date de 1608 et servait non seulement à l’approvisionnement en eau mais également comme réservoir en cas d’incendie. En toutes saisons, nous vous recommandons la visite du musée de Noël de Käthe Wohlfahrt et du musée des jouets et des poupées.

 
     
 
Ratstrinkstube von Rothenburg "Meistertrunk"

L’ancienne Auberge des Notables où se trouve aujourd'hui l’office du Tourisme possède plusieurs horloges sur la façade donnant sur la Place du Marché, la plus grande date de 1683 et est accompagnée à droite et à gauche depuis 1910 par deux petites fenêtres qui s’ouvrent toutes les heures entre 11 et 15 heures et entre 20 et 22 heures. Les figurines qui apparaissent relatent la légendaire histoire de la Rasade magistrale (Meistertrunk – Voir ci-dessous). Depuis 1881, à la Pentecôte un défilé costumé est organisé pour célébrer cette délivrance des troupes catholiques.

Stadtplan | Info-Website            Nach oben     
 
     
 
Begehbare Stadtmauer

Rares sont les villes en Europe à posséder des remparts, des tours et portes aussi bien conservés et praticables. Au cours du développement de la ville et de son ascension économique entre le XIIe et le début du XVIe siècle, à plusieurs reprises le mur d'enceinte fut repoussé plus loin et toujours mieux fortifié avec de nouvelles tours et portes. On peut aisément distinguer ces différentes extensions sur le plan de la ville. La chance de Rothenburg fut qu'elle ne se développa plus dès le XVIe siècle en raison de son déclin rapide. A l'exception du mur donnant sur la partie de la ville protégée par la vallée de la Tauber, vous pouvez emprunter le chemin de ronde sur plusieurs kilomètres, à savoir de la porte "Spitalbastei" jusqu'à l'Eglise Saint Wolfgang. Pour éviter une trop longue marche, nous vous suggérons de descendre du rempart à la magnifique porte "Rödertor" pour descendre la Rödergasse en direction de l'Hôtel de ville afin d'apprécier une autre célèbre vue de Rothenburg, la porte du 1 er rempart, la Rödertor avec la Markusturm. A proximité de la Rödertor (direction Spitalbastei), vous apercevrez l'ancienne forge en colombage triangulaire Gerlach.

Stadtplan | Info-Website            Nach oben     
 
     
 
Das ehemalige Dominikanerinnenkloster - Reichsstadtmuseum

Cet imposant bâtiment était du 1258 jusqu'à la Réformation en 1544, le couvent des Dominicaines. Les dimensions du couvent témoignent de l'importance de Rothenburg au sein du Saint Empire Romain Germanique. Les couvents participaient à l'essor culturel et économique de la ville. Aujourd'hui, l'ancien couvent abrite le musée régional de Rothenburg et vous présente différentes pièces parfaitement conservées dont les cuisines mais aussi et surtout d'importantes collections de tableaux, d'Art judaïque, de faïences et d'armes. L'axe thématique du musée est l'histoire de la ville sous le Saint Empire et son rayonnement bien au-delà de ses frontières.

Stadtplan | Info-Website            Nach oben     
 
     
 
Plönlein (Siebersturm & Kobolzeller Tor)

Sous le nom de Plönlein ("Petite place") se cache une des plus pittoresques vues médiévales de toute l'Allemagne. Pour atteindre le Plönlein, descendez la Schmiedgasse depuis la Place du Marché en direction du quartier de l'ancien Hôpital. Avec la Tour Sieber devant vous et la Porte Kobolzeller au bas de la rue menant à la vallée de la Tauber et au Pont Double, accompagnées des magnifiques bâtisses Renaissance en colombage, vous comprendrez pourquoi Rothenburg est considéré comme la ville médiévale la mieux conservée d'Allemagne.
Continuez votre balade en passant sous la Siebersturm dans le quartier de l'ancien Hôpital, le Kappenzipfel construit à l'extérieur des anciens remparts et intégré à la ville à la fin du XVe siècle. Au bout de la Spitalgasse vous atteindrez la Porte de l'Hôpital d'où vous pourrez débuter la balade sur le Mur d'Enceinte de la ville (Possible jusqu'à la Wolfgangskirche).

Stadtplan | Info-Website            Nach oben     
 
     
 
St.-Jakobs-Kirche

Ville protestante depuis la Réforme en 1544, son église principale est celle de Saint-Jacques. Construite depuis 1311, l'église fut consacrée seulement en 1485. Une originalité architecturale est sa construction en dessus d'une rue, vous empruntez donc un tunnel pour vous rendre sur la Klingengasse (proche du Reichsstadtmuseum). A l'intérieur de l'église vous attendent plusieurs joyaux l'Art médiévale dont le Retable dit du "Saint Sang" réalisé par le célèbre Maître allemand Tilman Riemenschneider pour une relique parvenue à Rothenburg après la croisade, à savoir une goutte du sang du Christ. Cette relique attira de nombreux pèlerins au Moyen-âge. On trouve dans l'église d'autres retables d'exception comme le Retables de Louis de Toulouse (Riemenschneider) et celui des Douze Apôtres de Friedrich Herlin.

Stadtplan | Info-Website            Nach oben     
 
     
 
Wolfgangskirche

Edifiée entre 1475 et 1493 par une confrérie de bergers à l'extérieur de la ville, l'Eglise Saint Wolfgang ou Eglise des Bergers à la particularité d'être fortifié, c'est-à-dire qu'elle possède un chemin de ronde sous le toit et des casemates souterraines. La Maison du gardien abrite le Cabinet de la Danse des Bergers (cette dance est jouée régulièrement en ville – voir les "évènements de la ville"). La Porte Klingen comprend une tour qui faisait office de château d'eau. Depuis cette porte vous pourrez emprunter sur plusieurs kilomètres le chemin de ronde des remparts de la ville. La partie du mur d'enceinte donnant sur la vallée de la Tauber n'est pas praticable car n'ayant jamais nécessitée d'être plus fortifié de ce côté en pente de la ville.

Stadtplan | Info-Website            Nach oben     
 
     
 
Burgtor & Burggarten

C’est ici que débuta l’histoire de Rothenburg, en effet, « sur la Tauber – Ob der Tauber » un château impérial fut construit en 1142 par le Roi Conrad III d'avant d'être rapidement abandonné à l’avantage du développement de la ville. Son histoire se termine avec le tremblement de terre de 1356 qui l’anéanti. Il ne reste aujourd’hui que le Chapelle Saint Blaise, une salle de réception du roi et non une église à l'époque impériale. Le jardin n’existait pas du temps du château mais en donne l’impression. Le lieu est aussi dominé par la magnifique porte du château avec sa la petite ouverte (trou d’aiguille) qui permettait qu’à une seule personne de passer, sécurisant ainsi l’enceinte du château. Ne manquez en aucun cas, la plus belle vue panoramique sur la ville de Rothenburg. Dans la vallée, vous pouvez distinguer une maison surélevée, il s’agit du petit château Toppeler. Une balade dans la vallée en vaut la peine, entre autre en passant sur le double pont historique (voir plan).

Stadtplan | Info-Website            Nach oben     
 
   
 
Geschichte der Stadt Rothenburg ob der Tauber

C’est en 960 ap. J.-C. que Reinger, un noble de la Franconie de l’Est fit construire l’église Saint Jean dans le hameau actuel de Detwang, il s’agit de la première implantation humaine dans la vallée da la Tauber. Ce lieu, ainsi que d’autres dans la région et en dessus (ob der) de la rivière de la Tauber faisaient partie de Comté de Comburg-Rothenburg (Schwäbisch Hall) jusqu'à la mort du Comte Heinrich von Rothenburg, dernier descendant de cette famille en 1116. En 1070, un premier château-fort fut construit en dessus de la Tauber.

Avec la mort du Comte et par voie testamentaire, le Burg de Rothenburg devait entrer en possession du couvent de Comburg, toutefois, l’Empereur Heinrich V nomma son neveu Konrad von Hohenstaufen (Roi Conrard III depuis 1137) comme héritier. Ce dernier fit ériger en 1142 un château impérial à l’emplacement actuel de la ville (Burggarten) et marque ainsi le début du développement de la ville (Herngasse, Burggasse). Son fils Friedrich, nommé Duc de Rothenburg fut le dernier à vivre dans le château avant que celui soit abandonné à la mort du Duc en 1167. La ville par contre gagna en importance, tout particulièrement au niveau économique et un premier mur d’enceinte fut édifier avec en son centre, la Place du Marché et l’église Saint Jacques. Aujourd’hui encore, vous pouvez admirer la Tour Blanche, la Tour Markus et de Röder qui datent du XIIe siècle.



Une date importante dans l’histoire de Rothenburg est l’année 1274 avec l’attribution par le Roi Rudolph de Habsbourg du statut de Ville Impériale Libre à Rothenburg, un titre associé à de nombreux privilèges faisant de Rothenburg, une des villes les plus importantes de l’Empire. Seul un important tremblement de terre en 1356 vint ternir l’histoire de la ville, une partie de la ville et le château furent détruits. Au XVe siècle, à l’apogée de Rothenburg, la ville a plus de 6000 habitants, une population très importante pour l’époque et autour des années 1400, Rothenburg connait son Bourgmestre le plus célèbre, Heinrich Toppler (1340-1408) qui renforça et étendit les murs d’enceinte et plusieurs églises. En 1525, la ville participe à la Révolte des Rustauds (Bauernkrieg) et depuis cette date commence à décliner. En 1544, la Réforme s’étend à Rothenburg qui est depuis protestante évangélique. Durant la Guerre de Trente Ans, la ville déjà bien affaiblie, est envahie à plusieurs reprises. C’est de 1631 que date la fameuse histoire de la « Rasade du Bourgmestre - Meistertrunk» qui est aujourd’hui encore fêtée et jouée par la troupe théâtrale du Meistertrunk, l’histoire est la suivante :

La ville protestante est prise par la Ligue Catholique qui voulait tuer tous les membres du Conseil de Rothenburg et saccager la ville. Pour adoucir l’humeur du Général Comte de Tilly, du vin fut servit dans une carafe de 3 litre ¼. Tilly offrit une dernière chance à la ville ; si quelqu’un a le courage de boire d’un triait le contenu de la carafe, alors la ville sera préservée. L’ancien Bourgmestre Nusch releva le défi et réussit cet exploit, sauvant ainsi Rothenburg.

Ainsi grâce à cette Rasade, la ville continua à exister mais après la guerre de Trente Ans, Rothenburg fut reléguée en ville de province et tomba dans un long sommeil digne de la Belle au bois dormant, ayant perdu beaucoup de ses habitants et endetté, la ville n’a jamais réussi à se redresser. En 1803, après 500 ans d’indépendance, la ville est attribuée à la Bavière à l’occasion du Recès de la Diète d’Empire.

C’est grâce à l’histoire dramatique que Rothenburg ob der Tauber vécut depuis le XVIe siècle que nous pouvons aujourd’hui découvrir une ville parfaitement conservée, comme elle l’était au Moyen-âge. Contrairement à la grande majorité des villes qui s’étendirent et se renouvelèrent suite à leur développement économique et démographique, rien n’à changer ces derniers 400 ans à Rothenburg et ce n’est qu'à la fin du XIXe siècle qu'une nouvelle page de l’histoire de la ville s’ouvrit, une page touristique ! En effet, dès les débuts du tourisme en Europe liées au développement des moyens de transports, la ville fut découverte et appréciée par un nombre toujours plus important de visiteurs (actuellement 1,5 millions de visiteurs par an pour 12 000 habitants).



Durant la Seconde guerre mondiale la ville fut aussi touchée par les bombardements, toutefois, par chance, seule la partie Sud-Est fut touchée préservant ainsi tout le centre historique. En 1950, le haut-commissaire américain pour l’Allemagne Mc Cloy écrivit qu’il avait demandé au général Devers de ne pas réaliser son plan de bombardement de la ville. Mc Cloy avoua qu’il voulait préserver la ville en raison de la fascination de sa mère pour le charme médiévale de ville de Rothenburg qu’elle avait eu l’occasion de visiter.

Aujourd’hui, des 50% de touristes étrangers, 25% viennent du Japon 23% des Etats-Unis. LatLon-Europe souhaite ainsi par la création de du site sur Rothenburg, augmenter le nombre de visiteurs francophones, car cette ville en vaut la peine, un des plus beaux joyaux médiévaux d’Allemagne. Nous vous le promettons, vous garderez un souvenir inoubliable de Rothenburg ob der Tauber.

Wir hoffen, Ihnen mit diesem kurzen geschichtlichen Abriss einen informativen Überblick verschafft zu haben. Eine unvergleichliche Gelegenheit, die Altstadt und die Geschichte von Rothenburg ob der Tauber bietet sich auch bei einer spannenden Stadtführung mit einem Guide, der auf alle Fragen eingeht, die noch offen geblieben sind.

Nach oben

 
 


Wir sind offen für Anregungen und nehmen auch gerne weitere Orte auf. Schreiben Sie uns einfach, ev. mit einem eigenen Text, den wir gerne online stellen.

 
 
Weiter: Museen in Rothenburg & Veranstaltungskalender 2017

LatLon-Europe bietet eine Übersicht der interessantesten Museen für jede Stadt, für bekannte Metropolen ebenso wie für Kleinstädte. Lassen Sie sich von der Vielfalt und Qualität der Museen überraschen!

Zum Beispiel: Puppen- und Spielzeugmuseum


Zur Seite "Museen & Kultur" hier klicken - Nächste Seite >>>

 
 

 

 
     


Unser Angebot für Werbepartner




LatLon-München

LatLon-Berlin



LatLon-Hamburg

LatLon-Köln

LatLon-Dresden

LatLon-Genf



LatLon-Lausanne





© LatLon-Europe - Rothenburg ob der Tauber - 22. Juni 2017       Wer wir sind | Ihr Unternehmen an dieser Stelle | Kontakt | Impressum